logo de l'association

Association de défense du Lavancher

News - Archives du mois d'août 2012

Lettre adressée aux adhérents le 10 août 2012

Vous trouverez, dans l'article suivant, le communiqué de presse que la Mairie de Chamonix a publié hier.

La Mairie demande donc à la CMB d’abandonner le projet de route forestière passant par Le Lavancher et d’étudier toutes les autres possibilités.

La proposition entrainant le moins de nuisances sera retenue par la mairie de Chamonix.

La mobilisation de tous a permis cette heureuse conclusion, nette et rapide : Merci donc à tous pour votre engagement.

Nous devons, également remercier, Monsieur Eric Fournier, Maire de Chamonix, qui a su nous écouter et nous entendre.

Toutefois, à toutes fins utiles, les études scientifiques techniques et économiques en cours, décidées par notre Conseil d’Administration, seront menées à leur terme.

Bien cordialement à tous

Lettre du Maire Eric Fournier en date du 09 août 2012

Suite à vos remarques formulées par courrier en date du 5 août dernier, je vous adresse les précisions suivantes.

Je vous confirme tout d'abord que le remplacement du téléphérique de Plan Joran s'inscrit dans un plan global de rénovation qui a notamment été présenté lors du Conseil municipal du 15 juin dernier.

Ce programme, qui consiste principalement à remplacer certains équipements arrivés en fin de cycle et qui garantira notamment à Lognan la réduction du nombre de remontées mécaniques de 9 à 7, a reçu l'aval de la Commission Supérieure des Sites, Perspectives et Paysages, instance faîtière dépendant du ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie qui a examiné le projet en sa réunion du 23 mai 2012.

Sur le point particulier du remplacement du télésiege de Plan Joran et de l'accès nécessaire au site pour réaliser les opérations de rénovation / remplacement des équipements existants, je tiens à vous apporter les élements suivants :

Comme je vous l'avais indiqué lors de notre réunion du 23 juillet, les premiers éléments fournis à notre demande par la Compagnie du Mont-Blanc m'ont incité à réclamer des études complémentaires sur les différents "scénarios" d'accès au site de Plan Joran.

Compte tenu de la grille d'analyse mise en place à partir de la réunion de la commission municipale de l'aménagement tenue le 31 juillet et des éléments complémentaires fournis ces derniers jours, à notre demande, par l'opérateur des remontées mécaniques, j'ai pris la décision d'écarter du champs de l'étude l'ensemble des scénarios de création d'accès terrestre envisagés par l'opérateur, dans la mesure où l'empreint paysagère et visuelle de l'opération serait trop lourde par rapport à son bénéfice, estimé en termes de facilité relative d'acheminement des matériaux et d'alimentation du chantier projeté, et quand bien même la stricte considération du bilan carbonne prévisionnel de ladite opération serait loin d'être défavorable, comparativement à celui d'autres variantes réputées plus vertueuses.

J'ai informé la Compagnie du Mont-Blanc de cette décision qui lui impose notamment d'abandonner le projet de création de piste reliant le Lavancher à la Pendant et d'approffondir l'étude des autres variantes "non terrestres" hormis celle via la piste de la Pierre à Ric qui, utilisée en appoint, pourrait ne nécessiter que de marginaux aménagements : il appartiendra à la C.M.B. de travailler en particulier sur les solutions par câble et héliportées, sachant qu'il convient d'étudier la possibilité d'une solution dite "mixte" qui consisterait à utiliser, simultanément ou bien en fonction de l'étape du chantier concernée, deux ou trois modes de convoyages existants.

L'opérateur dispose ainsi d'une première orientation décidée par la collectivité : les solutions restantes seront étudiées de manière complète au cours des prochains mois, avant que la collectivité ne selectionne la variante qui comportera les nuisances et les impacts les plus limités sur le site concerné tout en garantissant l'accomplissement nécessaire des travaux de notre réseau de remontées mécaniques, sans extension du périmètre concerné.

logo pdf Télécharger l'original du courrier

Communiqué de presse de la Mairie en date du 09 août 2012

Rénovation de l'équipement de Plan Joran : La mairie demande l’abandon du projet de liaison terrestre par le Lavancher

L’instruction par la mairie du dossier de la voie d’accès au chantier de rénovation du TSD de Plan Joran vient de connaître une étape importante, annoncée par Eric FOURNIER :

« Comme je l’avais indiqué le 26 juillet dernier, les premiers éléments fournis à notre demande par la Compagnie du Mont-Blanc m’ont incité à réclamer des études complémentaires sur les différents « scénarios » d’accès au site de Plan Joran.

Compte tenu des éléments fournis ces derniers jours par l’opérateur de remontées mécaniques et de la grille d’analyse élaborée suite à la réunion de la commission municipale de l’aménagement tenue le 31 juillet, j’ai pris la décision d’écarter l’ensemble des scénarios de création d’accès terrestre ( à flanc de vallée). Car, même si la stricte considération du bilan carbone prévisionnel leur est favorable, comparativement à celui d’autres variantes réputées plus vertueuses, l’impact et l’empreinte durables des aménagements correspondants sur le paysage de notre vallée sont un critère que nous devons, dans le contexte contemporain, considérer de manière prioritaire.

J’ai informé la Compagnie du Mont-Blanc de cette décision qui lui impose notamment d’abandonner le projet de création d'un accès reliant le Lavancher à la Pendant et d’approfondir l’étude des autres variantes. Il appartiendra à la C.M.B. de travailler en particulier sur les solutions par câble et héliportées sans exclure la piste de la Pierre à Ric qui, utilisée en appoint, pourrait ne nécessiter que de marginaux aménagements. Il conviendra également d’étudier la possibilité d’une solution dite « mixte », qui consisterait à utiliser, simultanément ou bien en fonction de l’étape du chantier concernée, deux ou trois modes de convoyage existants.

L’opérateur dispose aujourd'hui d’une première orientation décidée par la collectivité : les solutions conformes à cette décision seront étudiées de manière complète au cours des prochains mois, avant que la collectivité ne sélectionne la variante qui comportera les nuisances et les impacts les plus limités sur le site concerné et qui garantira l’accomplissement des travaux de modernisation de notre réseau de remontées mécaniques, indispensable pour maintenir l’attractivité et l’activité économique de la vallée ».

logo pdf Télécharger l'original du courrier

Lettre adressée au Maire en date du 5 août 2012

Le compte rendu de la Mairie concernant notre réunion du 23 juillet 2012 a retenu toute notre attention.

Nous nous permettons de vous adresser quelques remarques.

Dans le paragraphe 2 de la deuxième page, vous indiquez que la rénovation du télésiège s’inscrit dans un programme global de rénovation du domaine skiable des Grands Montets.

Nous vous serions reconnaissant de nous faire connaître ce programme global qui peut en inquiéter plus d’un.

logo pdf Lire la suite du courrier

Lettre du Maire en date du 2 août 2012

Rendez-vous Commune de Chamonix / Association de Défense du Lavancher

Cette réunion fait suite à une demande formulée par l'association de Défense du Lavancher pour qu'un point soit fait sur l'état d'avancement du projet de Piste du Lavancher évoqué lors de la réunion qui s'était tenue le 5 juin dernier en présence d'un grand nombre d'habitants du Village.

Monsieur Fournier indique que la commune à demandé à la Compagnie du Mont-Blanc de fournir les éléments lui permettant de statuer sur les différents hypothèses de déroulement du chantier; des premiers éléments ont été fournis, des compléments ont été sollicités par la commune.

logo pdf Lire la suite du courrier